fbpx
La Consommation d'un Ipad de la marque Apple, sur une table noire

Consommation d’un Ipad : caisse enregistreuse et économie d’énergie ne font qu’un chez Toporder

Nous étions curieux de calculer la consommation d’un Ipad, afin d’évaluer combien notre système de caisse enregistreuse consomme en énergie, et à combien il revient chaque année. Le problème, c’est que sur Internet, on trouve de tout et de rien. De nombreux sites indiquent des taux de consommation différents, ou faussés car l’utilisation n’est pas la même. Nous avons donc retroussé nos manches, fait nos propres calculs et déduit la consommation de l’Ipad sur l’année. Découvrez à la fin de cet article le calcul exact qui nous a permis d’affirmer l’énergie et la somme économisée avec une caisse tactile Toporder (sources à l’appui !)

 

Consommation d’Ipad : notre fonctionnement en boutique

Notre caisse tactile tourne en continu

La première difficulté rencontrée lors de nos recherches, c’est que les sites répertorient toutes sortes d’informations. Le plus souvent, la consommation d’un Ipad est comptabilisée d’après un usage loin de la prise, en autonomie. Et l’utilisateur recharge la tablette une fois qu’elle est déchargée. Plutôt classique comme utilisation, mais elle ne correspond pas à celle d’un logiciel de caisse. Dans notre cas, le matériel est toujours branchée sur secteur, de sorte à ne jamais être à court de batterie.

Comment la consommation de l’Ipad diffère de celui d’une caisse classique

Une fois qu’une source d’information fiable a été trouvée, il faut à présent comparer ces données à celles d’une caisse dite ‘classique’. Commençons par la définir : elle consiste à un écran souvent tactile, qui présente les produits, les paniers et les prix. Celui-ci est le plus souvent relié à un ordinateur qui centralise le système, les données (pour rappel, l’écran ne sert qu’à afficher ces données). Cette unité centrale doit être branchée en permanence. L’énergie qui passe permet d’alimenter le disque dur, le ventilateur, les processeurs … Une imprimante est reliée, afin d’imprimer les documents liés à la vente : ticket de caisse, facture A4, devis …
Tous ces équipements et ces systèmes gourmands en énergie consomment indéniablement plus qu’une tablette. Cette dernière est certes moins puissante qu’un ordinateur. Mais il est inutile d’avoir recours à autant de puissance pour un logiciel d’encaissement.

Une caisse tactile dans une transaction d'un commerce de proximité

Quelle économie d’énergie selon la consommation d’un Ipad ?

Dans un commerce à l’année

Rentrons dans le vif du sujet : quelle est la consommation de l’Ipad à l’année, en comparaison avec un système classique ? Nous nous sommes basés sur le fonctionnement d’une boulangerie. En moyenne, ce type de commerce reste ouvert 294 jours dans l’année, à raison de 12 heures chaque jour. Après des recherches, nous avons déterminé une source fiable pour le prix du Watt/heure en France. Celui-ci s’élève précisément à 0,1557 centimes. Vous pouvez d’ailleurs trouver nos sources en fin d’article. Il ne reste plus qu’à trouver la consommation d’un Ipad et d’un ordinateur au Watt/heure. Suite à nos recherches, nous avons trouvé que : Un Ipad consommait 25 Watt / heure (voir notre documentation en fin d’article) Un ordinateur fixe consommait 206 Watt / heure : voici le détail tiré de notre source : “Il s’agit de l’addition des consommations moyennes horaires de l’ordinateur (171 W), du modem Internet (10 W), de l’imprimante (5 W) et des baffles (20 W)”

Calcul et résultat de la consommation d’un Ipad

Après avoir fait nos calculs, nous avons pu en déduire qu’un ordinateur consommait 727 Kw/heure à l’année. Ce qui correspondait environ à 113€. L’Ipad que nous utilisons pour le logiciel de caisse tactile consomme 88,2 Kw/heure par an, soit 14€. En utilisant une caisse enregistreuse sur Ipad plutôt qu’une caisse classique fonctionnant depuis un ordinateur pendant toute une année, la différence est donc de 99€ précisément.

Consommation de l’Ipad : ce qui différencie Toporder des autres solutions sur écran tactile sur le plan écologique

Au-delà de l’économie d’énergie, Toporder est aussi engagé dans une démarche éthique. De la même façon que nous soutenons la localité des produits, le logiciel de caisse est 100% made in France, et même 100% made in Lyon, ville dans laquelle sont situés nos locaux. Une façon d’agir chacun de son côté, et d’éviter de consommer des produits et services venant de l’autre bout du monde ! Un objectif central chez Toporder, c’est d’avoir un impact environnemental positif. D’abord, les commandes sont digitalisées, ce qui réduit l’utilisation du papier. Ensuite, cette numérisation des données permet aux artisans de réduire le gaspillage. La digitalisation des données permet d’évaluer plus précisément la gestion des stocks. Cela permet de montrer si le produit a été régulièrement sur-vendu ou sous-vendu, et d’adapter sa production en fonction. À long terme, Toporder souhaite pouvoir prédire les ventes dans les boutiques dotées d’une caisse tactile. Enfin, Toporder a une démarche commerciale digitale. L’entreprise ne dispose pas de commerciaux dizaines de commerciaux qui se déplacent en voiture toute la journée. Au contraire, ce sont les clients qui trouvent des informations dans leur quotidien, et qui s’adressent à nous pour obtenir plus d’informations. Pour conclure, Toporder propose un service qui s’inscrit dans une démarche éthique : économie d’énergie, production locale, minimisation du gaspillage … Et surtout transparence dans ses sources, les voici ! https://www.lesfurets.com/energie/guide/prix-kwh-france https://www.energuide.be/fr/questions-reponses/que-consomme-un-ordinateur-quelle-quantite-de-co2-cela-represente-t-il/54/ https://sosport.fr/calcul-consommation-appareil-electrique/

Renseignez votre mail. Nous nous occupons du reste !