fbpx
Caisse enregistreuse Toporder dans une boulangerie

5 étapes pour vous expliquer comment se servir d’une caisse enregistreuse

Un client choisit un ou plusieurs articles

Votre magasin est ouvert. Vous proposez de nombreux produits et références, présentés sur vos étals et dans la devanture de votre point de vente. Un client passe le pas de porte et fait la queue. Lorsqu’il arrive face au responsable de vente face à sa caisse enregistreuse, il pose quelques questions sur des produits qui l’intéressent. Après réponse, il fait son choix et l’indique au vendeur.

Les produits et références sur l’interface d’encaissement

Son interlocuteur est face à sa caisse enregistreuse. Il cherche sur l’interface le produit voulu : il peut s’agir d’un écran tactile sur iPad, d’un écran d’ordinateur relié à des touches ou d’un simple clavier pour les produits Casio. Dans les deux premiers cas, on parle aussi de logiciel de caisse, c’est un programme informatique installé dans un système, et relié à un outil d’affichage.

L’ajout de l’article au panier depuis la caisse enregistreuse

Le responsable des ventes trouve le produit sur son interface d’encaissement. En le sélectionnant, il intègre la commande au système. Les résultats sont différents selon l’interface : avec une caisse dotée sans logiciel intégré, cela crée un panier qui additionne le prix des articles pour en faire un ticket de caisse. Un système sophistiqué permet d’aller plus loin dans les options : choisir une unité de grandeur et une mesure spécifique (2 kg, 3 sachets …), personnaliser le produit (avec un mot ou une courte phrase), ajouter des attributs (assaisonnements, accompagnements, suppléments, sauces …).

Les méthodes de paiement

Une fois le panier d’articles validé, la phase de paiement commence. D’abord, le prix est annoncé par le vendeur ou la vendeuse. Souvent un écran destiné à la clientèle affiche le montant exact. Ce dernier annonce comment il souhaite régler son achat : par carte bancaire, en espèce, avec un chèque, un ticket restaurant, depuis une application mobile de paiement … Avec le temps, de nombreuses méthodes de paiement ont vu le jour. Si les espèces sont sélectionnées, l’acheteur tend la monnaie. Sinon, il appose les informations sur le chèque, il introduit la carte dans le lecteur ou terminal de paiement électronique, ou enfin il dépose sa carte sans contact ou son téléphone sur la zone dédiée du TPE.

caisse enregistreuse toporder

Avant-dernière étape du fonctionnement de la caisse enregistreuse : ouverture du tiroir-caisse

Le plus souvent, le système ouvre automatiquement le tiroir-caisse. Même si des espèces n’ont pas été choisies comme mode de paiement. Avec des systèmes sophistiqués, c’est une option qui peut être réglée : ouvrir le tiroir-caisse uniquement lorsque le mode de paiement est en espèce.


Impression du ticket de caisse

Les articles ont été payés, et le panier enregistré. Le ticket de caisse est envoyé à l’imprimante à tickets, il s’agit d’ailleurs souvent d’imprimantes thermiques reliées à la caisse enregistreuse. Celui-ci récapitule les produits achetés, avec leur montant exact, la TVA et le prix total à payer. D’autres informations peuvent être ajoutées : le lieu d’achat, l’heure, des informations sur le commerce.
Le plus souvent, les tickets s’impriment automatiquement, mais à nouveau des systèmes plus avancés que les caisses classiques du type Casio permettent de modifier cette option, et de demander une confirmation de l’impression à chaque commande.



Aller plus loin avec une caisse enregistreuse moderne

La saviez-vous ? Il est aujourd’hui possible de faire beaucoup plus avec une caisse enregistreuse. Bien sûr, il faut commencer par se détacher des caisses enregistreuses classiques, à touches, sans logiciel connecté. Car l’implémentation de systèmes informatiques qui permettent de tirer pleinement profit de nouvelles fonctionnalités.
Avec un logiciel de caisse performant, il est par exemple possible de faciliter la comptabilité : toutes les touches, les actions réalisées à partir de la caisse, toutes les données sont conservées. Celles-ci peuvent être intégrées aux cases correspondantes pour faciliter le travail du comptable.



Un logiciel d’encaissement permet aussi de faciliter la gestion des stocks. Il faut commencer par se dire que cette fonctionnalité peut vous aider à de nombreux niveaux, mais qu’il faut respecter le mode de fonctionnement : autrement les résultats seront faussés ! Pour chaque nouvel article fabriqué, produit ou livré dans votre lieu de stockage, vous devez le rentrer dans le système. Ensuite, pour chaque article acheté, le système retirera automatiquement une unité des stocks du produit. Un tel outil vous permettra de gagner de précieuses heures à lister votre inventaire. Vous serez aussi en mesure de savoir ce que vous sous-produisez, ou ce que vous surstockez, surproduisez et par conséquent ce que vous gâchez.



La gestion des stocks de la caisse enregistreuse Toporder permet de suivre vos stocks grâce aux achats réalisés avec la caisse tactile. Cela vous permet d’optimiser vos ventes et votre gestion commerciale, tout en évitant le gaspillage. Et au-delà, la solution vous offre de nombreuses fonctionnalités supplémentaires : les commandes différées (commandée mardi et retirée le samedi par exemple), l’aide à la production, la communication, la vente en ligne, l’application pour téléphone, le fonctionnement multi boutique, les documents de caisse A4, et très nombreuses autres possibilités. Pour plus d’information, contactez-nous !

Renseignez votre mail. Nous nous occupons du reste !