fbpx
la caisse enregistreuse en épicerie fine pour mieux gérer les rayons et les stocks

Comment se servir d’une caisse enregistreuse de supermarché ?

Pour commencer : pourquoi se servir d’une caisse enregistreuse de supermarché ?

Aujourd’hui chaque grande surface est dotée d’une caisse enregistreuse, d’un logiciel de caisse ou de tout autre solution d’encaissement informatisée. Il devient essentiel d’en posséder : la fréquentation des clients dans ces espaces est importante et leur passage en caisse doit être rapide.
Avant d’expliquer comment se servir d’une caisse enregistreuse de supermarché, il faut expliquer ce que l’on peut faire avec un tel outil. Il permet d’abord d’accélérer le calcul des produits du panier. En scannant les articles, la solution d’encaissement additionne automatiquement leur prix et les affiche sur un écran. Cet outil permet ensuite d’encaisser l’acheteur, et potentiellement de lui proposer différentes méthodes de paiement : terminal de paiement électronique, chèque, carte bancaire, par téléphone … Le système connecté permet aussi d’imprimer un ticket de caisse via une imprimante thermique reliée par un câble ou en réseau. Découvrez plus bas comment se servir d’une caisse enregistreuse de supermarché en détail, et en étapes distinctes !

 

De quoi est composée une caisse enregistreuse de supermarché ?

Il existe de nombreuses marques et solutions d’encaissement sur la marché des caisses enregistreuses pour supermarché. Malgré leur spécificités, elles se rassemblent autour de deux modèles distincts. La caisse dite ‘traditionnelle’ fonctionne grâce à un logiciel de caisse installé sur une unité centrale : à ce bloc de câbles et de systèmes informatiques est connecté un écran souvent tactile : il permet de naviguer visuellement sur dans le logiciel d’encaissement. Bien souvent, le responsable de vente connecte un lecteur de code-barre, et il scanne ainsi les articles.
L’autre modèle consiste en un même logiciel, mais installé sur une tablette tactile et installé sur un support de caisse. Une solution plus épurée et plus moderne. A cet écran est connecté un terminal de paiement électronique, une douchette pour scanner les code-barres, éventuellement une balance et un afficheur client.

Comment se servir d'une caisse enregistreuse de supermarché ?

La plupart des modèles sont développés de sorte à être utilisés par un responsable de vente. Ce sera lui qui passera d’étape en étape, de la lecture des codes-barres à l’impression du ticket. Mais certaines caisses enregistreuses sont conçues pour accueillir le client, et l’aider à s’encaisser seul : c’est ce que l’on appelle les caisses autonomes). Sous le regard d’un ou d’une gestionnaire, plusieurs clients procèdent à leurs encaissements sur les différents terminaux mis à disposition.
Découvrez à présent comment se servir d’une caisse enregistreuse de supermarché !

Comment se servir d’une caisse enregistreuse en supermarché en tant que caissier ou caissière ?

Les modèles sont distincts, les marques de logiciels aussi. Mais chaque interface dispose des mêmes rubriques, et respecte les étapes de l’encaissement. Avant tout, les clients se rangent par ordre d’arrivée, une file d’attente se crée. Un client à la fois est encaissé par la caissière ou le caissier. Il pose ses articles sur un plan de travail : le responsable de vente les attrape et les enregistre dans une session de son logiciel. Pour cela, il utilise un lecteur de code-barre, une scanette, un QR code ou il enregistre manuellement à l’aide d’un numéro de produit. Le prix de chaque article est additionné au reste du panier.
Une fois que tous les articles ont été passés dans l’une des caisses enregistreuses, le prix est indiqué sur l’afficheur client et le caissier ou la caissière l’indique à haute voix.
Commence alors l’étape du paiement : le client indique s’il souhaite régler en espèces avec des pièces de monnaie et billets, par carte bancaire, par chèque ou autre mode de règlement. La caissière tape sur l’écran le mode de règlement. Il tend alors ses espèces au caissier ou caissière, ou sa carte bancaire pour payer via un terminal de paiement électronique. Une fois que la monnaie a été rendue ou que le règlement a été validé, un ticket s’imprime automatiquement : Il indique le détail des produits, leur prix unitaire, et le coût total.

Le responsable de vente conclut la session sur un de ses caisses enregistreuses, invite le client suivant à présenter ses produits et ouvre une nouvelle session.

Renseignez votre mail. Nous nous occupons du reste !