fbpx
Comment bien choisir son logiciel de caisse, imagé par deux hommes assis face à une tablette tactile iPad

Comment bien choisir son logiciel de caisse ?

Il existe actuellement des dizaines de logiciels de caisses différents : Tiller, Menlog, Cashmag, JDC, Popina, Toporder, Lightspeed, Casio, caissenregistreuse.fr … Tous ont des similitudes, tout en proposant une valeur ajoutée unique. Qu’il s’agisse de la fiabilité, du joli design, du prix le plus compétitif, des outils que l’on peut connecter à l’espace d’encaissement. Alors en fonction de son besoin, de son budget et de sa situation, nous répondons aujourd’hui à la question : comment bien choisir son logiciel de caisse ?

Comment bien choisir son logiciel de caisse : une interface d’encaissement de produit intuitive

L’intuitivité, l’ergonomie, l’expérience utilisateur : ce sont de réelles sciences cognitives, et cela nécessite beaucoup de temps, de test et de sujets pour modéliser une interface qui correspond au plus grand nombre. Si certains logiciels d’encaissement sont clairs et intuitifs pour certains, ce ne sera pas nécessairement le cas pour d’autres. Au moment de son choix de caisse enregistreuse, il est vivement conseillé d’essayer l’application, et sa prise en main. Les cases sont-elles assez larges ? Passer d’une vue à une autre est-il suffisamment clair ? Les boutons apparaissent-ils correctement ? Autant de questions à se poser pour répondre à comment bien choisir son logiciel de caisse.

Choisir un logiciel conforme à la norme NF525

En lisant ce titre, vous comprenez que tous les logiciels mis à disposition sur le marché de la caisse enregistreuse ne sont pas conformes NF525. En effet, cette certification n’est pas obligatoire, mais elle est très vivement recommandée. Pour faire simple, elle assure que les utilisateurs de l’application n’ont aucun moyen d’effectuer de la fraude fiscale. Toutes les données relatives aux encaissements de produits par des clients sont conservées dans des espaces sécurisés en ligne, puis archivées d’une méthode spécifique. Ces données sont inaltérables, et par conséquent, légales face à la loi des finances. Aujourd’hui, la majorité des solutions d’encaissement, des applications et des logiciels de caisse enregistreuse sont conformes à la loi des finances, et à la norme NF 525.

Qu’est ce qu’un logiciel de caisse ? En voici un exemple, installé sur une tablette tactile iPad

Comment bien choisir son logiciel de caisse : les fonctionnalités supplémentaires

Accès aux statistiques avancées

Une solution d’encaissement numérise chaque information et les conserve dans une grande base de données. Il devient ainsi plus simple d’afficher des chiffres clés et des graphiques en lien avec son point de vente et son enseigne. Qu’il s’agisse du nombre de ventes moyennes, des produits les mieux vendus ou au contraire des articles qui ont été surproduits et qui ont dû être jetés. Il peut aussi s’agir des méthodes de paiement les plus utilisées : si vous payez un monnayeur automatique chaque mois, qu’il vous coûte une petite fortune mais qu’il n’est utilisé qu’une vingtaine de fois dans la journée, est-ce vraiment rentable ? Des réponses précieuses à des questions centrales se trouveront dans ce module connecté à une solution digne de ce nom !

Modification du catalogue en direct

En 2021, il n’est plus envisageable d’attendre plusieurs heures voire plusieurs jours pour modifier urgemment un produit sur son logiciel de caisse enregistreuse. Aujourd’hui un bonne application doit permettre à ses clients utilisateurs d’avoir accès à son catalogue et d’y modifier des informations puis de les voir activées directement. Un prix que l’on souhaite changer sur une référence spécifique, un menu qui n’est plus actif, une réduction exclusive pour un jour de l’année.

Gestion des commandes en live

Lors de l’ajout d’un article dans un panier, on peut ajouter un client et une date de retrait : il s’agit alors d’une commande. Elle nécessite donc une préparation, souvent en aval. Le logiciel de caisse permet donc d’afficher, en cuisine ou en laboratoire, les commandes à venir avec des conditions : afficher les commandes qui arrivent dans quinze minutes, une heure, pour la semaine qui arrive … Ainsi, les artisans structurent et hiérarchisent leur production, et gagnent en temps et en productivité !

Base de données clients et fidélisation

Une fiche client peut être attribuée à une commande, ce qui permet d’implémenter des informations supplémentaires : on sait combien de commandes le client a réalisées, son panier moyen, le chiffre d’affaires total généré, sa fréquence d’achat, sa dernière venue en magasin. Ce sont ces informations qui vont aider à la fidélisation, en proposant par exemple des réductions exclusives aux clients les plus présents. Ou proposer, au bout de 9 commandes prises, la 10e offerte.

 

Comment bien choisir son logiciel de caisse : choisir un bon design

Certaines interfaces d’encaissement, au sein de logiciel de caisse enregistreuse, ont été réalisées il y a plusieurs années, certaines avant 2010 : les tendances du design et du graphisme évoluent beaucoup, et ce qui pouvait paraître moderne et intuitif la décennie précédente ne l’est plus aujourd’hui. Dans ce marché concurrentiel, certaines solutions mettent à disposition des interfaces dépassées. Ce point, parfois laissé pour compte, peut néanmoins avoir son importance.

 

Comment bien choisir son logiciel de caisse : bien sûr, le prix influe

Ce n’est un secret pour personne : l’argent, c’est le nerf de la guerre. Au moment de la comparaison de diverses applications, on regarde rapidement la grille des prix, et c’est un élément décisif. Prenez-le bien en compte, et attribuez l’importance qu’elle a selon votre budget !

Renseignez votre mail. Nous nous occupons du reste !