fbpx
chocolat savoureux au cacao

Le chocolat : 8 chiffres sur le marché et la consommation en France

En tablette, en barre à l’unité ou en pâte à tartiner, le chocolat se conjugue sous de nombreuses formes. Il fait la joie des ménages durant les fêtes de fin d’année, le bonheur des petits à Pâques, et représente un marché que se partagent (inégalement) les chocolateries spécialisées et les grandes surfaces généralistes. Voici donc 8 chiffres sur le marché de la sucrerie brune en France.


Plus d’un Français sur trois consomme du chocolat tous les jours

Très exactement 35,2% des Français en mangent au quotidien. Nous sommes un pays très amateur de cette sucrerie au cacao, et nous ne nous en cachons pas. Et ce sous différentes formes. La plus appréciée reste d’ailleurs la traditionnelle tablette, déclinée de mille et une façons dans les rayons de grandes surfaces. La moins appréciée (à notre surprise) est le cacao en poudre.


10g de chocolat par jour

On entend souvent que le chocolat est bon pour la santé. Commençons par préciser qu’il s’agit du chocolat noir, aux bienfaits antioxydants et faible en cholestérol. Il apporte du potassium, du magnésium et du phosphore, on lui accorde même des propriétés anti-stress ! Alors pourquoi s’en priver ? À consommer avec modération cependant, car 10g de chocolat ne correspondent qu’à … deux petits carrés.


La France est le 6e consommateur de chocolat, après l’Allemagne, la Suisse, l’Estonie, le Royaume-Uni et la Finlande

Toujours les premiers à nous vanter de notre cuisine élaborée et de nos recettes gourmandes, il est surprenant de découvrir que nous ne sommes pas les premiers consommateurs de cette gourmandise brune. L’Allemagne et la Suisse restent sont des compétiteurs de taille, l’un avec ses chocolats Ritter Sport, Kinder et Milka, l’autre avec Lindt, Nesquik et Nestlé. La Chine quant à elle est un cancre en termes de consommation de chocolat : ses habitants en mangent environ 100g de chocolat par mois.


57% de la production française est exportée

Business is Business, notre pays exporte une grosse moitié du chocolat, notamment vers les pays proches. L’Europe en draine la majorité (avec 87% des exportations totales). Il ne faut pas oublier le reste de la production : 43% restent par conséquent dans l’Hexagone, de quoi remplir les estomacs des plus accros !


Neuf Français sur dix déclarent aimer le chocolat

Ce chiffre a été rendu public par le Syndicat du Chocolat lui-même. Une majorité écrasante d’habitants de nos régions apprécient cette confiserie brune, et ils ne boudent pas leur plaisir lors des fêtes de fin d’année. Pour autant un français sur dix n’aime pas le chocolat. Remis en perspective à l’échelle de population totale, cela fait 6,7 millions de français ! Autant de gens qui ne connaissent pas le plaisir d’un carré de chocolat en fin de repas, ou d’un éclair le dimanche après-midi.


Quelle fête, de Noël ou de Pâques, comptabilise le plus de vente ?

Initialement chrétiennes, ces deux fêtes se sont converties en un marché fructueux pour tous les vendeurs de tablettes sucrées. Mais quelle fête représente la plus grande part des ventes annuelles (toutes surfaces comprises) ? Il s’agit de Noël, avec 10% des ventes de l’année. À elle seule, elle totalise près de 34 000 tonnes de chocolat vendu. La fête de Pâques arrive donc seconde, et représente 4,5% des ventes totales (soit près de 15 000 tonnes de confiserie).

chocolat de marque pour Noel


70% du chocolat est vendu en grande distribution (et très peu en chocolaterie)

La plus grosse part revient aux grandes surfaces, qui vendent des dizaines de références différentes. De nombreuses marques voient dans ce système un enjeu incontournable, et tentent de s’arracher les unes les autres des parts de marché. Seulement 30% des ventes totales se font depuis d’autres circuits : kiosques, station-service, distributeurs automatiques … C’est finalement une petite part (difficile à estimer par ailleurs) qui revient aux chocolateries, qui proposent pourtant des produits artisanaux, locaux et de meilleure qualité. Ne pas bouder ces commerces de proximité est essentiel pour favoriser la survie de ces commerçants.


81 entreprises se partagent la production du chocolat en France

Un si petit nombre de sociétés pour une si grande responsabilité. Et elles ne comptabilisent pas plus de 30 000 salariés au total. Et toutes ne sont pas françaises, on retrouve donc sur notre sol le nom de grandes enseignes comme De Neuville ou Poulain pour les tricolores, mais aussi Mondelez International, Lindt, Mars ou Ferrero pour ne citer qu’eux. Ces grands groupes ne représentent qu’une infime partie du total d’entreprises : en effet, 90% sont des Petites ou Moyennes Entreprises !

Précision : ces chiffres ont été tirés d’études présentées sur plusieurs sites (vous trouverez la bibliographie en dessous). D’autres sites présentent d’autres chiffres tirés d’autres études, mais la tendance reste significativement la même.


Bibliographie 

http://syndicatduchocolat.preprod-bergamote.com/wp-content/uploads/2019/05/chiffre-cles-19-1.pdf

https://www.portail-du-chocolat.fr/guides/chiffres/france

https://cdn.ma-reduc.com/grid/medias/207

https://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/agroalimentaire-biens-de-consommation-luxe/chocolat-la-consommation-des-francais-en-10-chiffres-536014.html

https://www.topsante.com/nutrition-et-recettes/equilibre-alimentaire/conseils-dietetiques/9-francais-sur-10-accros-au-chocolat-23000